Blogue

Contributions militantes

Les lunettes provincialistes de QS

Les lunettes provincialistes de QS

Lorsqu'on prend la peine de lire le programme de Québec solidaire, on a l'impression de vivre sur une autre planète. Ce sentiment d'étrangeté ne vient pas seulement du caractère utopique de certaines propositions sur la socialisation des moyens de production, mais vient surtout du fait que tout est pensé comme si le Canada n'existait pas comme décideur politique. On se représente la politique québécoise comme s'il n'y avait pas de gouvernement canadien et comme si les décisions prises par le Canada n'avaient aucune importance pour le Québec. Le Canada est logé à l'enseigne de l'insignifiance politique. On a tellement intériorisé la séparation juridique des pouvoirs imposée par la constitution canadienne qu'on fait comme si ce qui se passe à Ottawa n'est pas pertinent pour le Québec.

Dans les 70 pages du programme, le lecteur attentif ne trouvera que quelques références au Canada : on évoque le Canada pour parler du refus de reconnaître la société disctincte, pour dire que le Québec souverain conservera des liens avec le Canada, pour parler du français au Canada et enfin de façon incidente pour situer l'augmentation de la productivité du travail. A l'exception du chapitre sur la question nationale, Québec solidaire ne critique jamais les politiques du gouvernement canadien dans les chapitres consacrés à l'économie, à l'environnement, aux politiques sociales, au transport etc. On explique par exemple les intentions de QS en matière de logement social mais on fait comme si le Canada n'était pas un décideur en ce domaine. On attaque la mondialisation, le capitalisme et le libre-échange sans dire un mot de la politique canadienne. Cette occultation est encore plus curieuse en matière d'environnement, de lutte aux changements climatiques, d'assurance-emploi, etc comme si tout cela relevait du pouvoir provincial. Le discours de Québec solidaire entretient les illusions de l'autonomisme en se concentrant sur les enjeux de justice sociale qui relèvent essentiellement des compétences provinciales. Cette posture est sans doute utile pour critiquer les autres partis provinciaux mais elle est inefficace pour faire la pédagogie de l'indépendance parce qu'elle ne s'attaque pas au système canadien dans son ensemble.

Québec solidaire n'est-il pas victime d'une forme de nombrilisme, effet pervers du nationalisme qui occulte une partie de la réalité et empêche les Québécois de prendre conscience des rapports de force? En oubliant que la politique canadienne est une entrave au développement du Québec et en définissant ses adversaires uniquement dans le cadre de la politique provinciale, ce parti participe comme les autres à la provincialisation des esprits. On n'entend pas souvent les porte-parole de QS stigmatiser les partis canadiens. Par ce silence complice, ils ne contribuent pas à la prise de conscience de notre subordination collective. Il ne peut pas être une force de persuasion active pour amener les Québécois à sortir du Canada. Pas étonnant dès lors qu'il n'ai jamais appuyé l'action du Bloc québécois sur la scène fédérale.

En fait, Québec solidaire ne propose rien de concret sur ce que sera le Québec indépendant. Il se défausse sur l'éventuelle assemblée constituante dont les membres par un coup de baguette magique seront devenus indépendantistes. Autrement dit, Québec solidaire ne prend aucune responsabilité quant au destin national du Québec.

Partager:

Politicologue, professeur et essayiste, Denis Monière est docteur en science politique de l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Militant au sein du Rassemblement pour l'indépendance nationale (RIN) et du Parti québécois, il fonde le Parti nationaliste du Québec en 1983. Il est aujourd'hui professeur titulaire au département de science politique de l'Université de Montréal.

Des idées claires

Notre programme

Prenez le temps de lire notre programme politique afin de vous faire une idée sur ce qu'Option nationale peut faire afin de rendre le Québec plus fort et indépendant.

Toujours en mouvement

Notre équipe

Option nationale est composé de militants de partout au Québec, tous animés par des objectifs communs : promouvoir et réaliser l'indépendance du Québec!

Contributions militantes

Notre blogue

Vous trouverez sur ce site des textes argumentaires et d'opinion sur des sujets variés qui démontrent l'urgence de prendre notre avenir en main et de réaliser l'indépendance du Québec.