Contrecœur, le 24 septembre 2016 — Dans le cadre du congrès extraordinaire d’Option nationale, des militantes et des militants de partout au Québec se rassemblent en Montérégie pour parler d’indépendance, ainsi que débattre et voter sur de nouvelles propositions à apporter à la plateforme électorale.

Sur le plan de la transparence et de lutte à la corruption, Option nationale souhaite mettre en place un registre électronique accessible dans Internet par tous les Québécoises et Québécois, visant la divulgation complète et transparente de toutes les dépenses faites à partir des deniers publics.

Sur le plan de l’immigration et l’emploi, Option nationale souhaite créer un guichet unique de services aux nouveaux arrivants en matière administrative, de francisation, de logement, d’éducation, de santé, d’emploi, accessible durant leurs trois premières années sur le territoire québécois ; s’assurera par ailleurs d’offrir des points de services locaux correspondant aux réalités régionales en matière d’immigration, notamment dans la région métropolitaine et la région de la capitale. Il est important d’ajouter que les militantes et les militants souhaitent aussi améliorer l’accès aux professions règlementées pour les immigrants.

Sur le plan de l’éducation, Option nationale souhaite instaurer un cours obligatoire d’éducation civique, ainsi qu’un cours d’histoire et de politique pour les étudiants au collégial.